Notation

 
Salvatore SIRIGU [7]
C’était un gros test pour lui aussi et il ne l’a pas manqué. Propre dans ses sorties (34ème, 80ème), il a réalisé quelques arrêts de grande classe, notamment en seconde période (69ème). Scandé par le Parc après cette double parade.
 
 
Marcos CEARÁ [6] (C)
Face à Bastos, il n’a pas toujours été serein. C’est notamment lui qui, en se jetant, permet au brésilien de servir Gomis pour la balle de l’égalisation (71ème). Son apport offensif a également été moyen, mais a été trés solicité et s'en est quand même bien sorti...
 
Diego LUGANO [6]
On attendait des réponses aux questions qu’on se pose sur son statut : on en a eu un peu. Dominateur dans le jeu aérien, il a souvent laissé Gomis à Camara et s’est offensivement illustré par une frappe de 35m claquée par Lloris (43ème) et une tête au-dessus (77ème).
 
 
Zoumana CAMARA [7]
Si sa prestation a été bonne, elle laisse tout de même un arrière-goût amer. Ses bonnes interventions (9ème, 24ème, 40ème, 49ème, 87ème) ont en effet été gâchées par des dégagements dévissés (7ème, 89ème) et des tacles en retard (14ème, 51ème).
Siaka TIÉNÉ [6]
Pas vraiment inquiété sur son côté par Briand, il a réussi quelques bonnes passes vers l’avant. Avec 61 ballons joués et 84 % de passes réussies, il a quand même été efficace.
 
 
Blaise MATUIDI [7]
Agressif dans le bon sens du terme à la récupération, il n’a pas ménagé ses efforts. Il sort après avoir ressenti une pointe à la cuisse (56ème), il devrait malheureusement déclarer forfait pour le rassemblement des Bleus.
Remplacé par CHANTÔME (56ème) [6], qui est bien rentré dans le match, il a été trés calme et a posé le jeu quand il le fallait en ressortant proprement les ballons chauds...
Mathieu BODMER [6]
Face à ses anciens partenaires, il avait pris l’habitude de briller. Ce dimanche soir, il a surtout laissé les autres se montrer mais il a été un relai déterminant dans l’entrejeu, en offrant notamment la balle de but à Pastore (65ème).
Remplacé par SISSOKO (78ème) [5,5], qui est tout de suite rentré prendre une nouvelle biscotte (83ème).
 
Jérémy MÉNEZ [6]
Dire qu’il a été transparent offensivement serait sévère. L’ancien romain, averti (37ème), n’a cependant pas pesé sur la défense lyonnaise comme on aurait espéré. S’est-il réservé pour l’Equipe de France ?
 
 
 
Javier PASTORE [7]
Positionné très haut, il a trouvé le poteau (20ème) mais a bizarrement multiplié les mauvais choix en première période, voulant faire la différence tout seul. C’est finalement ce qu’il a réussi à faire (65ème). Il totalise tout de même le plus grand nombre de ballons joués (66).
Luis de Carvalho NENÊ [6]
Le brésilien voulait se racheter, il l’a plutôt bien fait. Il est celui qui a provoqué le plus de fautes (5) mais ses coups de pied arrêtés n’ont pas donné grand-chose sauf en fin de match (91ème). A touché autant de ballons que Pastore (66) en courant plus.
 
Kevin GAMEIRO [6]
Dans son duel à distance avec Gomis, personne n’a pris l’avantage. L’ancien lorientais a pourtant eu les occasions mais Lloris s’est interposé (5ème, 70ème) ou il a tiré au-dessus (79e).
Remplacé par JALLET (86ème) [6], qui est rentré pour inscrire un joli but (90ème).
 
Antoine KOMBOUARÉ [6]
Le coach a gagné son pari, mais il faut quand même signaler que le coup de poker était assez risqué, préviligier le championnat est une chose mais la Ligue Europa fait aussi partie des objéctifs du club de la capitale... La victoire face à Lyon était une obligation pour le kanak aprés avoir zappé le match à Bilbao...
 

4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site